Catégories
Famille de Tournon

Rencontre romaine

En cette fête de l’Assomption, jour où l’Eglise célèbre la montée au ciel de la Vierge Marie dans son corps et dans son âme, me voici à la messe.

Après l’homélie, pendant que le prêtre récite les prières de l’offertoire, la schola entonne un motet de Palestrina composé au milieu du XVIème siècle, et qui reprend le texte d’une antienne que les moines disent au cours des offices de cette fête. Je ferme les yeux pour laisser la musique être ma prière, et m’associer à tous ceux qui ont chanté ce texte avant moi. Ma pensée s’évade tout particulièrement vers tous ces religieux de ma famille, dont je ne connais pas grand-chose d’autre que le nom.

Désireuse de retourner au présent, et de préparer mon âme du mieux que je le peux au grand mystère qui va suivre, je rouvre les yeux pour mieux me concentrer sur les gestes et les prières du prêtre. Quelle n’est pas ma surprise alors : je ne suis plus dans l’église de ma paroisse, mais dans une des basiliques romaines que j’ai visitées lors de mon séjour dans la Ville Eternelle, et même la cathédrale, Saint-Jean-de-Latran. Les costumes des clercs ont également un peu changé ; il semblerait que j’ai fait un bond dans le temps de quelques siècles.

La nef de la basilique Saint-Jean-de-Latran

Serait-ce un rendez-vous ancestral ?
Mais qui puis-je bien rencontrer à Rome au milieu du XVIème siècle ? J’essaye discrètement de regarder autour de moi.

C’est difficile de reconnaître un aïeul, l’église est pleine, et je n’ai ni portrait ni photo de cette époque. Ma quête commence par les clercs présents dans le chœur ; je remarque la présence de plusieurs cardinaux, vêtus de rouge. Soudain, l’un d’eux croise mon regard et me fixe : serait-ce lui que je cherche ? Je me rappelle aussitôt que l’une de mes aïeules, Marguerite de Tournon, était la cousine germaine d’un cardinal de Tournon qui a joué un rôle, – je ne sais plus lequel – dans l’histoire de France. Je tourne à nouveau mon regard vers ce prélat, et le fixe pour lui faire comprendre que je sais qui il est.

Portrait du Cardinal de Tournon par Giovanni Capassini

Mais bientôt la musique s’arrête, et me voici de nouveau dans le présent. Malgré cette rencontre étrange, j’essaye de me concentrer sur la messe en cours et ma prière s’élève tout particulièrement pour mes ancêtres.
La musique dont je me suis inspirée pour ce rendez-vous ancestral est celle du motet Assumpta est Maria – Quae est ista de Palestrina. J’ai placé cet épisode vers 1556, à l’époque où le cardinal de Tournon séjournait à Rome et où Palestrina était maître de chapelle à Saint-Jean-de-Latran. En voici un enregistrement, plus récent que ce que j’ai entendu lors de ma rencontre romaine :

Première mise en commun du « Quae est ista » de Palestrina pour le chœur Lux Amoris – février 2020 – Eglise Saint Aspais, Melun
« Quelle est celle-ci qui s’élève, comme l’aurore à son lever, belle comme la lune, exquise comme le soleil, terrible comme une armée rangée en bataille ? » 

Ici, l’œuvre est chantée par un chœur mixte, alors qu’à l’époque seuls les hommes étaient admis à chanter à l’église : les parties les plus aiguës étaient assurées par des jeunes garçons.

Dans l’arbre : François de Tournon fils de Jacques de Tournon, lui-même demi-frère de Jean de Tournon – Marguerite de Tournon – Claude de Luzy de Pélissac – François de Luzy de Pélissac – Claude de Luzy de Pélissac – Claude de Luzy de Pélissac – Henri de Luzy de Pélissac – Louis de Luzy de Pélissac – François de Luzy de Pélissac – Alexandre de Luzy de Pélissac – Gabriel de Luzy de Pélissac – mon arrière-grand-mère

2 réponses sur « Rencontre romaine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.