Catégories
Famille Fichet

Zn : le zinc, Au : l’or, utilisé par les fabricants de dorures

Lorsque j’ai commencé mes recherches généalogiques, j’ai découvert que certains de mes ancêtres lyonnais étaient doreurs, et j’ai immédiatement pensé qu’ils travaillaient les métaux, et couvraient de feuille d’or des objets pour en rehausser l’éclat et la valeur.

Mais en reprenant mes recherches sur cette branche il y a quelques temps, je me suis rendu compte que ce n’était pas le cas ; ce métier de doreur consistait à fabriquer tous les éléments en or qui allaient ensuite être utilisés pour confectionner les tissus : fils d’or qui vont être tissés dans la soie ou employés pour réaliser des broderies, rubans et galons dorés, boutons et agrafes,…

L’usine Fichet à Fleurieux-sur-l’Arbresle – C’est là que les fils d’or sont fabriqués

Pour réaliser ce fil, on enrobe tout simplement un fil très fin d’or pur. Ce fil, qui sert de base au fil d’or, et qu’on appelle l’âme, est souvent en soie. On peut également obtenir ce fil par tréfilage, en étirant une masse d’or jusqu’à obtenir un fil.
Je ne sais quelle était la méthode employée par mes aïeux, mais je privilégie la première, qui permet, à mon avis, d’obtenir un fil plus souple, et donc plus facile à travailler, que ce soit pour le tisser ou pour l’utiliser en passementerie.

C’est au début du XIXème siècle que Joseph Anne Fichet, dit Joséphin (1793-1873), fonde une maison de dorures. S’il habite Lyon, et que ses bureaux y sont, l’usine est très rapidement installée à L’Arbresle (Rhône), à environ 25 kilomètres au nord-ouest de Lyon.

Les fabricants de dorures dans mon arbre

Ses fils Henri (1828-1920) et Aimé (1837-1919) travaillent avec lui comme négociants dès qu’ils en ont l’âge puis prennent sa suite lorsqu’il se retire des affaires. L’affaire s’appelle alors Fichet frères. En 1877, l’usine est installée à Fleurieux-sur-l’Arbresle (Rhône) et emploie une centaine d’ouvrières.

La fabrique arrivera ensuite dans les mains des petits-fils de Joseph Anne, les enfants de son fils Aimé, Joseph Gabriel (1862-1934) et Antoine (1867-1954), et s’appelle alors Les Fils de A. Fichet. Je ne sais ce qu’elle est devenue ensuite, l’histoire familiale se tait à son sujet, et je n’ai plus de contacts avec ces cousins. Peut-être une visite aux archives de Lyon et du Rhône sera l’occasion d’en apprendre plus.

Des mentions dans la presse – Gallica

Dans l’arbre : Joseph Anne Fichet – Joseph Marie Henri Fichet – Joseph Marie Alix Fichet – mon arrière-grand-père – ma grand-mère.

4 réponses sur « Zn : le zinc, Au : l’or, utilisé par les fabricants de dorures »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.