Catégories
Famille de Luzy

Remariages de père en fils

Le généathème du mois de mai nous propose d’explorer les mariages multiples de nos généalogies. Je vous épargnerai ici les chiffres et les statistiques : sachez que plusieurs de mes ancêtres se sont mariés deux fois, mais je n’en ai trouvé aucun qui se soit marié trois fois ou plus. Parmi les résultats que me propose mon logiciel, un nom se détache et revient trois fois, de père en fils.

J’ai donc décidé de vous présenter Louis, François Gabriel, et François Alexandre de Luzy de Pélissac, même si en fin de compte seuls les deux derniers se sont mariés deux fois : les recherches que j’ai effectuées pour écrire ce billet m’ont permis de me rendre compte d’une erreur dans ma base, j’avais attribué à Louis de Luzy de Pélissac la femme de son frère Louis Henri Vincent.

Mon aïeul ne s’est donc marié qu’une seule fois, le 21 janvier 1755, à Bourg-Argental (Haute-Loire), avec Catherine Françoise Blandine d’Inguimbert de Pramiral. De cette union sont nés au moins 8 enfants, dont deux mourront en bas-âge :

  • Elisabeth Henriette, née à Moissieu (Isère) le 23 octobre 1755 et baptisée le 02 mai suivant (certains arbres en ligne se trompent d’ailleurs de date de naissance à cause des six mois entre ces deux événements. Elle épousera Joseph de Blanc de Blanville le 18 novembre 1778 à Moissieu.
  • Françoise Pierrette, née le 8 mai 1758 à Moissieu, et dont je perds la trace ensuite.
  • Anne Henriette Gabrielle, née à Moissieu le 5 juin 1759, et décédée à Pact (Isère) le 16 septembre de la même année.
  • Louise Françoise Gabrielle, née le 11 octobre 1760 à Moissieu, qui se marie vers 1800 avec Claude Jean Joseph Pierre du Teil vers 1800 (je n’ai pas été capable de retrouver le lieu ni la date exacte). Elle mourra à Lyon le 4 mars 1837.
  • Jean Marie Gabriel, né à Moissieu le 8 janvier 1762 et décédé en nourrice à Bellegarde (Isère) le 13 mars suivant.
  • Henriette Louise, née le 17 janvier 1764 à Moissieu, et dont je ne sais rien d’autre
  • François Gabriel, mon aïeul, dont je vous parlerai ensuite.
  • Françoise Henriette, née à Moissieu le 22 mai 1768, et qui épouse le 10 ventôse an 7 à Bourg-Argental Claude Augustin Figuet.

Certains arbres en ligne donnent une septième fille à ce couple, Françoise Antoinette, mais je n’ai trouvé aucune preuve de son existence.

Louis de Luzy de Pélissac est décédé le 6 juin 1785 à Moissieu, où il était né le 9 janvier 1721. Sa veuve, qui était née le 28 mai 1728 à Lyon, lui survivra plus d’un quart de siècle, sans se remarier, et s’éteindra le 24 novembre 1811 à Bourg-Argental.

Trois générations de Luzy (n’hésitez pas à cliquer pour agrandir)

A la génération suivante, mon aïeul François Gabriel de Luzy de Pélissac, seul garçon au milieu de cinq sœurs vivantes, s’est bien marié deux fois. Né le 6 juin 1766 à Vienne (Isère), il épouse à Beaurepaire (Isère) le 7 prairial an 3 (26 mai 1795) Marie Anne Rose de Barrin de Champrond, qui était née dans ce même lieu le 16 septembre 1778. Le couple a deux enfants : François Aimé, né le 23 germinal an 5 (12 avril 1797) à Moissieu, et qui épousera Anne Olympe du Peloux de Praron à Genay (Rhône) le 6 novembre 1822, avant de s’éteindre à Lyon le 14 août 1851, et Henri Joseph, né à Moissieu le 7 brumaire an 8 (29 octobre 1799), et qui décède le second jour complémentaire de la même année (19 septembre 1800) à Beaurepaire.

Marie Rosanne de Barrin, puisque tel était son surnom, meurt à l’âge de 24 ans le 7 brumaire an 11 (29 octobre 1802) à Beaurepaire également.

François Gabriel se retrouve veuf, avec un fils de 6 ans. Marquis de Pélissac, même si les titres ont été abolis, il emploie sans doute une domesticité qui tient sa maison, et n’éprouve donc pas le besoin de se remarier immédiatement.

Il attendit en effet près de 10 ans, avant d’épouser Anne Suzanne Pierrette du Peloux de Praron le 23 juillet 1810 à Genay. Celle-ci, née le 17 mars 1773 à Lemps (Ardèche), est la sœur de celle qui deviendra douze ans plus tard la bru de son mari en épousant François Aimé de Luzy de Pélissac.

Je ne sais quelles furent les raisons de ce mariage tardif : l’époux avait 44 ans et l’épouse 32. Elle ne s’était jamais mariée. Ont-ils profité des dispositions ordonnées par Napoléon à l’occasion de son mariage ? Un décret du 25 mars 1810 demandait le mariage de 6000 militaires en retraite ayant participé à au moins une campagne, avec des filles de leur commune, dotées par l’état d’une dot de 600 francs (1200 à Paris). Mais je n’ai trouvé aucune preuve d’un quelconque service militaire effectué par François Gabriel : orphelin de père à 19 ans, il a dû très tôt endosser le rôle de chef de famille et gérer les biens familiaux. De plus, son premier mariage a duré déjà huit ans, entre 1795 et 1802, et je doute qu’il soit parti à l’armée ensuite.

Toujours est-il que ce mariage eut lieu, et donna naissance à deux enfants :

  • François Alexandre, né à Lyon le 16 juillet 1811, mon ancêtre
  • Anne Louise Mélitine, née à Moissieu le premier juillet 1812, et qui épousera le 23 avril 1833 Georges Louis Marie Berne de Levaux. Elle mourra le 13 mars 1889 à Lens-Lestang (Drôme), presque 30 ans après son mari, sans s’être remariée.

François Gabriel s’éteint à Moissieu le 17 février 1831. Sa femme lui survit presque 25 ans, et meurt à également à Moissieu le 6 octobre 1854. Elle a vu mourir 10 ans plus tôt la première épouse de son fils et a sans doute participé à l’éducation de ses petits-enfants.

Colombier du château de Moissieu, habité au XIXème siècle par Alexandre de Luzy

Mais n’allons pas trop vite : François Alexandre de Luzy de Pélissac épouse à Versailles le 15 mai 1841 Marie Céline de Moucheron, née pour la Noël 1822 dans l’ancien dixième arrondissement de Paris, au 16 rue de Grenelle.

Deux enfants viennent agrandir la famille : Marie François Imbert, qui naît quelques jours après les 20 ans de sa mère à Moissieu, le 28 décembre 1842. Il épousera le 21 août 1867 Henriette Joséphine Marie Mathilde Gardon de Calamand (1841-1903) et mourra à Moissieu le 5 mars 1917.

Marthe Marie Françoise de Luzy de Pélissac naît également à Moissieu le 12 février 1844. Hélas, la naissance se passa sans doute mal, puisque sa mère meurt à Moissieu le 18 février suivant. Marthe vivra tout de même 80 ans, et s’éteindra à Moissieu le 21 octobre 1924. Elle avait épousé son cousin germain, Alexandre Gabriel Raoul Berne de Levaux (1834-1906) le 24 janvier 1867 à Moissieu.

François Alexandre se retrouve seul avec deux enfants très jeunes en 1844. Il attendra toutefois plus de 10 ans avant de se remarier. Est-ce le décès de sa mère en 1854 qui le poussa à reprendre femme ? Le 19 décembre 1855 il épouse Rosalie Isoline Fau, à Moissieu. Celle-ci est née à Mazamet (Tarn) le 18 avril 1830.

Le couple donnera naissance à 7 enfants :

  • Hélène Marie Françoise naît le 16 septembre 1856 à Moissieu. Elle épouse au même lieu Henri de Thélin (1846-1906) le 28 mai 1884, et meurt à Pact le 9 mars 1922.
  • Gabriel Marie François est né le 14 novembre 1857 à Moissieu. Il épouse dans le deuxième arrondissement de Lyon Juliette Clémentine Françoise de Pina de Saint-Didier (1869-1950). Il meurt à Moissieu le 23 septembre 1932.
  • Henri Marie François naît à Moissieu le 4 mars 1859. Il ne se marie pas, et meurt en 1943, sans que j’en sache plus sur ce grand-oncle de ma grand-mère.
  • Louis Marie François et Marguerite Marie Françoise naissent à Lyon le 11 mars 1861. Louis meurt à Moissieu le 5 mars 1880. Sa sœur épouse Jean de Thélin (1843-1902), frère de l’époux de sa sœur Hélène, à Moissieu le 4 septembre 1888. Elle mourra centenaire, 150 ans après la naissance de son père, le 29 novembre 1961, à Blomac (Aude).
  • Hugues Alexandre Marie François est né à Moissieu le 7 février 1865. Le 22 septembre 1897 il épouse Marie Elisabeth Jules Henriette de Limairac (1868-1931) à Cambounet sur le Sor (Tarn). Ce sont les parents de la tante Mimi. Hugues s’éteint le 30 mai 1938 à Pact.
  • Alexandre Marie François naît à Moissieu le 24 décembre 1866 et y décède le 11 janvier suivant.

François Alexandre de Luzy de Pélissac meurt le premier janvier 1892 à Moissieu. Isoline Fau lui survit 3 ans, et s’éteint le 18 avril 1895, à Moissieu également.

Chronologie des Luzy au XIXème siècle

Des sept enfants d’Alexandre de Luzy à s’être mariés, aucun ne se remarie, pas même Marguerite, qui sera veuve pendant près de 60 ans. Mais je sais qu’au moins un de ses petits-fils s’est marié deux fois.

Voilà en quelques mots l’histoire de mes ancêtres Luzy de Pélissac au XIXème siècle.

Dans l’arbre : Louis de Luzy de Pélissac – François Gabriel de Luzy de Pélissac – François Alexandre de Luzy de Pélissac – Gabriel Marie François de Luzy de Pélissac – mon arrière-grand-mère – ma grand-mère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.